Il y a quelques années encore réservée aux mariages américains, la cérémonie laïque séduit de plus en plus de futurs mariés français. On fait le point sur les 10 choses à savoir quand on veut une cérémonie laïque pour son mariage.

Le lieu de la cérémonie

La plupart du temps, la cérémonie a lieu sur le lieu de réception, là où on reste pour le repas et la soirée.

Traditionnellement, il y a 2 groupes de chaises, qui forment une allée centrale par laquelle les mariés arrivent.
Les chaises du bout sont décorées pour mettre l’accent sur le passage, et sont toutes orientées vers les mariés. Les mariés disposent chacun d’une chaise, dos ou face aux invités.

La question de l’arche

Il y a souvent une arche, mais ça peut être autre chose. Le principe est d’avoir un endroit décoré et mis en valeur, où les mariés pourront être visibles de tous leurs invités.

Les rituels de la cérémonie laïque

Une cérémonie laïque traditionnelle dure entre 45 minutes et 1 heure. Pendant ce temps, il y a évidemment des discours dont on parlera juste après, mais aussi différents rituels (de 1 à 5 selon les mariages).
La cérémonie n’a pas de valeur officielle, mais elle est souvent choisie pour apporter l’émotion qu’on retrouve moins à la mairie, sans le lieu religieux.
Il existe des dizaines de rituels de cérémonie laïque, mais je vais vous en présenter deux en particulier.

Le rituel des rubans
Les mariés désignent 13 personnes parmi leurs proches pour venir leur accrocher 13 rubans autour des mains, et ainsi les lier symboliquement. Chaque couleur de ruban représente un souhait pour les mariés : fidélité, bonheur, prospérité…
Une fois tous les rubans attachés, ils sont enlevés délicatement, sans les dénouer, par l’officiant et remis aux mariés en souvenir de leur engagement.

Le rituel de l’olivier
Chaque invité reçoit un petit papier avec un cordon, ainsi qu’un stylo. Il est amené à écrire un petit mot dessus, destiné aux mariés.
Chacun vient ensuite l’accrocher à une branche d’olivier, en pensant aux souhaits qu’il fait pour le couple. L’arbre sera ensuite replanté dans leur maison, et ils pourront venir à son pied se rappeler de leur journée de mariage.

Les discours

Comme les rituels, les discours sont les temps forts qui rythment la cérémonie. S’il y a bien sûr des discours de la part des mariés, il y en a aussi des proches.
Généralement, l’officiant de cérémonie présente chaque temps fort : rencontre du couple, pourquoi l’envie de se marier, pourquoi avoir réuni ces invités, quels projets pour l’avenir… et laisse la parole aux mariés ou aux invités pour développer. Les discours de la part des proches peuvent être prévus (demander à ses parents de venir partager un souvenir, à une grande soeur de raconter une anecdote…) ou être une surprise. Pour cela, l’officiant se met en relation directe avec les invités en question et organise le passage dans le programme de la cérémonie.
L’un des moments les plus marquants reste bien sûr l’échange des voeux par les mariés, où ils parlent à coeur ouvert de leurs sentiments et de leurs envies pour l’avenir.

La musique pour une cérémonie laïque

La musique est un élément important dans la cérémonie laïque. C’est elle qui va rythmer les temps forts, et faire passer d’un rituel à un autre par exemple.
Il y a bien sûr les traditionnelles musiques d’entrée et de sortie, mais également toutes celles qui passeront en fond sonore lors des rituels, l’échange des alliances…

La sortie

En général, c’est le moment où on se sent le mieux : on est marié et tout le stress est redescendu ! C’est donc le moment de mettre une musique festive, d’aller embrasser ses proches, profiter du moment.
Pour la sortie, vous pouvez prévoir différents symboles comme un lancer de confettis (faits dans des feuilles mortes pour une version 100% éco-responsable !), des bulles de savon soufflées par vos proches ou encore un lâcher de ballons (biodégradables bien-sûr !).

L’officiant de cérémonie laïque

Le déroulé de la cérémonie est fini, mais revenons sur un dernier point essentiel : l’officiant(e).
Ça peut être professionnel : de plus en plus de personnes en font leur métier. Soit à temps plein, soit en complément d’une activité annexe, comme wedding planner par exemple.
Il peut également être un proche du couple : parent, ami, témoin. Le seul pré-requis sera d’être suffisamment à l’aise en public pour pouvoir orchestrer la cérémonie, et d’avoir un peu de temps libre les mois précédents pour tout organiser.

Et vous, vous avez opté pour une cérémonie laïque ? Racontez moi votre histoire !